UN PETIT COUP D’OEIL SUR L’HISTOIRE ARMENIENNE

 
Même la race et les territoires où les Arméniens se trouvent sont à discuter. Depuis leur exsistence les Arméniens ont touiours vêcu sous l”administration d”autres états et ont travaillé pour les états auxquels ils étaient attachés.
Dans les ressources encyclopédique, la région de Nako Nakhitchevan, Erivan, Gökcegöl, La Riviere Rumiye est appelée Armenia qui signifie “Haut Pays” et le peuple qui y vit est appelé Arménien.Une partie des historiens Arméniens affirment qu’ils sont des Hittites qui vivaient en Syrie du Nord et dans la région appelée Kilikya, au 6 e siècle avant Jesus Christ et d’autres qu’ils viennent de Hayk, un des fils de Noé. D’une autre part on ne sait pas dans quelle partie de le région vit précisément le peuple appelé aujourd’hui, Arménien et qui s’est aménagé dans la région appelée Arménie, ni leur taux par rapport aux autres peuples vivant dans la même région. Même les historiens Arméniens n’ont pas une idée commune à propos de leur origine. Il est impossible que cette société qui n’a pas pu avoir l’identité d’un peuple et d’état indépendant dise “c’est notre pays” à une région quelconque. Par occurence le rêve de la “Grande Arménie” n’est que le produit d’une pensée totalement propagante.Quand on regard l’histoire, on voit que les Arméniens ont vêcu sous la souveraineté des Perses, Macédoines, Selefkit, Romains, Parthes, Sasani, Byzantins, Arabes et Turcs dans l’ordre chronologique. La plupart des fiefs Arméniens sont fondés par les états dominant la région et voulant attirer vers eux les Arméniens pour les utiliser.
Ce sont les Turcs qui ont sauvé les Arméniens de la tyrannie Byzantine avec leur entrée en Anatolie en 1071 et qui leur ont donné le droit de vivre en paix. A l’époque de Fatih le conquérant, les Arméniens ont eu la liberté de conscience et de religion, une résidence de patriarche a été construite afin qu’ils puissent réaliser leurs activités religieuses et sociales.Le patriarche Arménien avait le pouvoir d’interdire les cérémonies religieuses, de ramasser de l’argent de son peuple, faire les cérémonies de fiançailles, emprisonner les gens…
Les Arméniens ont vêcu leur “ère d’or” sous l’administration Ottomane jusqu’à la fin du 19 ième siècle en se servant aussi de la digilence du peuple Turc. Ils ont été dispensés du service millitaire, et de payer une part des impôts, eu la chance de progresser dans les domaines de commerce, d’agriculture, d’artisanat et de gestion, et ont été installés au ministère des affaires étrangères vidé après la révolte des Roums.
Pour cette raison, jusqu’au dernier quart du 19 ième siècle il n’y a eu aucun problème dans les relations Turco-Arméniennes.
Advertisements

Bir cavab yazın

Sistemə daxil olmaq üçün məlumatlarınızı daxil edin və ya ikonlardan birinə tıklayın:

WordPress.com Loqosu

WordPress.com hesabınızdan istifadə edərək şərh edirsinz. Çıxış / Dəyişdir )

Twitter rəsmi

Twitter hesabınızdan istifadə edərək şərh edirsinz. Çıxış / Dəyişdir )

Facebook fotosu

Facebook hesabınızdan istifadə edərək şərh edirsinz. Çıxış / Dəyişdir )

Google+ foto

Google+ hesabınızdan istifadə edərək şərh edirsinz. Çıxış / Dəyişdir )

%s qoşulma

%d bloqqer bunu bəyənir: